Void city - Tome 1 : un pieu dans le coeur

Publié le par Littérature Fantastique

Void City
Tome 1 : un pieu dans le coeur

de J. F. Lewis






Résumé : Être immortel, ce n'est pas une partie de plaisir tous les jours. Certes, je n'ai pas beaucoup d'ambition dans la vie et mon club de strip-tease tourne plutôt bien, mais je voudrais qu'on me laisse tranquille. Malheureusement, mon meilleur ami et associé menace de retirer ses parts dans la boîte. Et comme les ennuis n'arrivent jamais seuls, voilà que ma petite amie me tanne pour que je la transforme en vampire. Je suis totalement contre. Mais pensez-vous, elle s'en moque



Editeur : Milady
Date de parution : le 21 octobre 2011

Prix : 7,00 €

 

Avis d'Ivy (qui vous fera peut-être changer d'avis rire) :

Une nouvelle saga de bit-lit écrite par un homme...Étonné...c’est ce qui m’a poussé à tenter l’expérience sourire, j’étais curieuse de voir ce que cela pouvait donner. Autant vous prévenir le style est très différent de la bit-lit que j’ai lue jusque là rire. Voici donc mon petit bilan Siffle :


Eric est un vampire propriétaire d’un club de strip-tease dans l’est de Void City, bien loin des coins les plus huppés. Il préfère rester à l’écart des autres vampires de la haute société, il leur fiche la paix et vice versa. Son club lui sert surtout de garde-manger. On peut dire qu’il n’a pas vraiment d’état d’âme, il est très antipathique et change de petite amie comme il change de chemise…dès que celles-ci veulent devenir vampire, et s’il les transforme, il les largue ensuite, voir les tue quand cela se passe mal (ce qui est souvent le cas apparemment). De plus Eric a un petit problème…des pertes de mémoire…des « black out »…il ne se souvient pas des personnes qu’il a tuées, ce qui est quelque peu ennuyeux…

Ses ennuis commencent lorsqu’il tue un vampire et un loup-garou dans une ruelle non loin de sa boite…mais ce loup-garou n’est autre que le fils aîné de l’alpha de la meute de la ville…un fanatique religieux. Petit à petit on découvre que quelqu’un semble lui vouloir des ennuis, et va lui faire porter le chapeau pour l’assassinat de 8 autres loups-garous…Eric va devenir l’ennemi à abattre de la meute.


Au début du roman j’ai bien accroché avec le personnage d’Eric. Le premier chapitre démarre sur les chapeaux de roues avec une bonne bagarre fight 1, on entre tout de suite dans l’action et dans un ton qui annonce pas mal d’humour jumpy. Eric est du genre à se foutre dans la merde sans rien n’avoir demandé à personne Ennuyeux. C’est un vampire très puissant. C’est un Vlad (oui oui lol), ce qu’on fait de plus haut dans la hiérarchie des vampires. Le problème, c’est qu’il est tellement puissant qu’il en est increvable (où est l’intérêt de toujours remporter la bataille à coup sûr ?) Siffle. Alors il se bat, il tue tout le monde et s’en sort toujours…. Et même s’il se fait «tuer», il revient… euh.... Je suis mitigée vis-à-vis de ce personnage. Il est le mec dont toutes les filles rêvent de coucher (pas moi personnellement Oops)…et ne s’attache à personne. Ici on a du sexe pour le sexe. Il a quand même de l’affection pour elle, même s'il ne lui dit pas…il n'a juste pas envie de s'interroger sur ses sentiments. Peut-être qu'il y viendra mais pas sûr rire.


Ensuite il y a Tabitha, sa petite amie actuelle depuis deux ans, qui le tanne depuis un bail pour devenir vampire…Eric n’en a pas spécialement envie Ennuyeux, mais il finit par céder en sachant inévitablement ce qu’il va arriver, tout va partir en cacahuète et il va la laisser tomber Argh. Elle pense qu’il l’aime Innocent, et c’est pour cette raison qu’elle veut devenir un vampire, pour rester avec lui !! Nutz

Tabitha est décrite comme une très belle femme (sans cervelle)…et folle amoureuse d’Eric Flirt.

J’ai bien aimé Tabitha, bien plus qu’Eric Yup. Elle est beaucoup plus humaine que lui, on découvre avec elle sa nouvelle condition de vampire et l’étendue de ses facultés. Toutefois sa transformation ne ressemble pas à ce que l’on connaît d’habitude, c’est franchement crado Vomi, mais ça a le mérite de changer rire. C’est le personnage que j’ai préféré dans le roman. D’ailleurs elle ne va pas devenir la source d’ennuis que deviennent les vampires qu’Eric a transformés par le passé…mais elle va devoir apprendre à faire avec sa nouvelle nature. Toutefois on peut dire qu’elle est vraiment conne vis-à-vis de sa relation avec Eric…elle s’accroche à lui mais il n’en a rien à foutre…Blasé, je ne comprends vraiment pas ce qu’elle lui trouve et pourquoi elle s’accroche autant Nutz Nutz.

J'aurais claqué la porte il y a un bon bout de temps .


Je vais vous parler de tout ce que je n’ai pas aimé dans le personnage d’Eric…Blasé.

Donc pour commencer j’ai détesté son comportement vis-à-vis de Tabitha. Bien sûr on est prévenu qu’il ne s’attache pas à ses conquêtes et qu'il ne fait que coucher avec elle, mais le problème est qu’il se comporte en véritable connard avec elle. Déjà il la qualifie de «conne» Siffle, (bon moi aussi mais parce qu'elle reste avec lui rire). Il la considère comme «un truc chaud et humide»… Silent et le lui dit très clairement Siffle. C’est ce genre de choses qui m’a avant tout agacée avec Eric Argh...mais bon il n'a jamais menti à Tabitha sur le fait qu'il ne s'attache pas. Ensuite, il n'a pas une personnalité super développée et devient très vite gonflant Ennuyeux. C’est comme s’il n’avait qu’une facette. Eric fait ce qu’il veut et se fout des autres, il se moque bien des états d’âmes d’un tel ou un tel…il ne pense qu’à lui et il s’énerve tout le temps. Il est super agaçant, et ce jusqu'à la fin du livre. Je ne l’ai pas détesté (enfin parfois oui quand même lol) mais je n’adhère pas à sa façon de se comporter avec les autres. Aussi, il justifie son comportement sur le fait d’être un vampire…Suspect...Mais bon malgré ça j'ai quand même gardé l'envie de savoir ce qui allait lui arriver et comment il allait se sortir de tous ses problèmes, même s'il est increvable rire.


Concernant Tabitha, je l’ai mieux aimée, voir beaucoup appréciée mais il y a quand même des petits soucis aussi de son côté rire. Bon déjà un bon point pour elle : elle est plus humaine et montre des émotions un peu plus variées Sourire. Mais son problème c’est Eric…voyez-vous son seul intérêt dans la vie c’est…Eric pendre. Elle veut lui faire avouer qu’il l’aime. Elle est obsédée par lui et ne cherche qu’à trouver le moyen de se rendre intéressante à ses yeux. Sa vie ne tourne qu’autour de ça, même quand elle devient un vampire…assomé. Son nouveau statut de vampire la rend franchement intéressante, elle développe des facultés inhabituelles pour un vampire, mais non…c’est toujours Eric au centre de sa vie rire. Toutefois elle prend une décision à la fin de son dernier chapitre qui m’a satisfaite. Oh, grand merci, elle a eu une illumination Oh my god, et 
Spoiler:

décide de ne rien lui dire de ses capacités qui pourraient la rendre beaucoup plus intéressante au regard d'Eric Siffle. Elle veut qu'il l'aime pour elle, et uniquement pour elle.
Elle n'est peut-être pas si c**** que ça rire. C’est ça qui me fera lire la suite…cela m’intrigue. Mais bon je ne suis pas sûre que l’auteur saura relever le défi euh.... Les meilleurs chapitres sont clairement ceux de Tabitha.


Dans les autres personnages il y a Marylin. Marylin était la fiancée d’Eric lorsqu’il était encore vivant. Il l’a toujours aimée. Elle a toujours refusé de devenir vampire et aujourd’hui c’est une vieille dame. Il tient à elle et en est resté très proche, et il ne verrait aucun inconvénient à coucher avec elle… Siffle.

Je n’ai pas spécialement aimé ce personnage : en fait, elle ne m’a fait ni chaud ni froid. Je suis assez neutre vis-à-vis d’elle. Je l’ai trouvée un peu inutile en fait et pas attachante, même si c’est intéressant cette idée qu’elle soit restée à vieillir aux côtés d’Eric. Elle est là pour lui rappeler son humanité peut-être, elle a de l’influence sur lui et elle l’a toujours aimé. Qu’est-ce qu’elles ont toutes à l’aimer d’ailleurs ? De son côté on peut éventuellement la comprendre, ils étaient humains lorsqu’ils se sont rencontrés. Elle l’a connu différemment.


Ensuite il y a Talbot, un ami d’Eric, il n’est ni un vampire ni un loup garou…mais il est particulier, c’est «un chasseur sacré»…et un allié à avoir de son côté. On ne sait pas vraiment en quoi il se transforme mais il prend une apparence animale que l’on découvre surtout sur la fin. Il est l’un des personnages les plus intéressants de l’histoire mais on ne le voit pas beaucoup et on ne sait pas grand chose d’autre sur lui. Il y a de quoi faire un bon personnage… j’aimerais en savoir plus sur lui !! Mais bon vu l'habilité de l'auteur à développer ses personnages... Siffle


Aussi, il y a Roger et Veruca dite la grenouille parce qu’elle ne peut se transformer qu’en grenouille rire. Les deux sont en couple. Roger est le meilleur ami d’Eric.


Il y a aussi le personnage de Rachel, mais je ne peux rien dire sans spoiler. Ça fait partie de l’intrigue en quelque sorte, bien qu’on la voie venir de loin Siffle.


Et pour finir il y a Greta et Kyle, «les enfants» d’Eric. En gros il les a élevés et les a vampirisés ensuite quand ils étaient adultes. On ne connaît Kyle que par son nom. Et quant à Greta, elle est plus présente dans l’histoire. Je n’ai pas trop aimé ce personnage. C’est une vampire qui a encore moins d’état d’âme qu’Eric. Elle adore tuer. Elle appelle toutes les nouvelles petites amies d’Eric «maman». Pas grand-chose d’autre à dire. Pareil que les autres personnages, on n’est pas face à quelqu’un d’attachant.


Sinon rien de vraiment nouveau dans la vision du vampire hormis la particularité d’Eric et celle de Tabitha…les «Vlads» peuvent se changer en animal, ils sont increvables, l’eau bénite ne les tue pas mais leur cause de gros dégâts (on a un passage avec Eric à ce sujet), ils sont allergiques au soleil et certains vampires se transforment en poussière si on leur transperce le coeur, etc. En gros, c’est un résumé de ce qu’on connaît à peu près sur les vampires. Tabitha et Eric sont des Vlads…bien que le cas d’Eric soit plus compliqué… (forcément rire).


Au niveau de l’action, il y en a beaucoup. Ça bouge bien, pas de temps morts, mais ça devient vite le bordel au bout d’un moment toute cette histoire rire. Il y avait trop de bagarres à mon goût. Je finissais par sauter quelques pages…et il y avait des idées assez prévisibles.

Le style est assez cru, on a des passages et des dialogues assez Puke par moment, et le vocabulaire est parfois vulgaire, ça peut en gêner certaines...mais ça fait partie du ton du livre.

J’ai trouvé certains moments assez brouillons, surtout du point de vue d’Eric. J’ai trouvé aussi que certaines descriptions n’étaient pas super…notamment celles des loups-garous. Et on ne sait pas non plus vraiment à quoi ressemble Eric…il dit ne pas être un super beau gosse mais il n’est pas Quasimodo non plus…ok ben on se contentera de ça, de toute façon tu es un connard mdr. De plus je dirais qu’Eric ne réfléchit pas à ses décisions. Je caricature mais parfois j’ai eu l’impression de : - «on se jette du haut d’une falaise?» et lui - : «d’accord» pour faire court. Bon c’est juste pour donner l’idée…rire.


Donc le gros souci de cette saga, ce sont les personnages, pas assez développés et pas très attachants. L’univers également n’est pas très développé, on ne connaît pas grand-chose de cette ville, ni de la meute, juste le minimum. L’histoire tourne à peu près autour de tout ce que j’ai abordé. Le livre n’étant pas épais…il y aurait eu encore un peu de place pour développer ce qui ne va pas…

Bon maintenant c’est là que ça va être bizarre mais… dans l’ensemble j’ai aimé rire. Je n’ai quand même pas passé un mauvais moment. J’ai malgré tout accroché à l’histoire dès le premier chapitre, même si certaines choses se dessinent très vite… Sophie, comme le personne de Rachel…mon intuition a été la bonne dès le départ. J’ai apprécié l’alternance des points de vue entre les chapitres d’Eric et ceux de Tabitha (d’ailleurs ceux de Tabitha sont les meilleurs chapitres).

J’ai beaucoup parlé des défauts du roman mais malgré tout je l’ai lu d’une traite et je voulais connaître la fin Scratch. Le livre est divertissant tout simplement Sourire. Toutefois on ne peut pas dire que ce soit à la hauteur de la bit-lit habituelle. Ce tome a peut-être le défaut d’être le premier tome (et aussi d’être le premier roman de l’auteur)…mais je ne pense pas que ce ne soit que ça. Il y a une bonne histoire à la base mais elle est mal menée. Le livre n’est pas assez travaillé je pense, les personnages ne sont pas assez approfondis. Et l’intrigue est assez banale.


Je lirai le tome 2, pour me faire un avis plus consistant et voir si cela évolue. J’ai aussi envie de savoir quelle direction va prendre le personnage de Tabitha avec cette fin. Eric a sérieusement intérêt à évoluer (si c’est possible Siffle)…mais les personnages secondaires aussi. Tabitha et Talbot sont les personnages que je retiens du roman Sourire.


À vous de voir maintenant rire.


Ma note : 2,5. J’aurais pu mettre 3 parce que j’ai quand même passé un bon moment, mais je préfère rester objective sur le contenu Sourire.

Commenter cet article

Line 25/11/2011 11:29

Oui, là c'est sûr, le titre est peu recherché... :s
Il faudrait regarder quel était le titre en vo.

Je l'ai acheté (pour avoir le point de vue de l'homme pour une fois) mais je n'ai pas très envie de le lire... Merci Ivy ! XD

Luna 23/11/2011 10:56

Et le titre est on ne peut plus cliché !

Ivy 19/11/2011 17:31

c'est sûr qu'il y a largement mieux en bit-lit !!^^.

Luna 16/11/2011 15:34


Mouais...
Ça m'intrigue mais je ne suis pas certaine d'apprécier...