Saisons païennes

Publié le par Littérature Fantastique

Saisons païennes

Auteurs : Ambre Dubois, Angélique Ferreira, Marianne Gellon, Céline Guillaume, Cécile Guillot, Bettina Nordet, Stéphane Soutoul, Vanessa Terral




Résumé :

Les fêtes païennes se succèdent au rythme lent de la roue de l’année. Les rites se suivent, de l’éclosion de la Nature à la saison sombre, en passant par la maturité et l’abondance – puis la venue de ce miracle sans cesse répété : le renouveau. Aujourd’hui encore, ces agapes nous parlent des ravages des tempêtes et des frimas, de la peur de la Nuit, de l’émerveillement face à la Vie, de la passion charnelle qui réchauffe les âmes aussi bien que les corps.
Dans ces Saisons païennes, huit auteurs vous invitent à découvrir autant de célébrations, ainsi que les couleurs, les émotions et les enseignements qui les définissent. Chacune de leurs histoires, illustrées avec poésie et tendresse par Serafina, joue des symboles et de l’atmosphère appartenant à la fête qui l’a inspirée.
Liens familiaux et liens d’amour, mais aussi quête d’identité et soif d’acceptation par soi-même comme par les siens sont autant de questions qui se font écho d’un récit à l’autre. L’individu se transforme dans une alchimie sauvage et naturelle qui se réalise depuis l’enfance de l’humanité. Il évolue et se « dépasse », pourrait-on dire. Mais il n’est pas tant question d’aller au-dehors de soi que de chercher sa vérité en son âme et son esprit.
La Roue des Saisons résonne, au final, comme un voyage vers soi-même.


Editions : Chat Noir
Date de parution : novembre 2012
Prix : 13,90 €

***



Avis de Line (ensemble de l'anthologie) :

Nouveau recueil de nouvelles, sous le thème des fêtes païennes cette fois ! Frotte Au travers de ce livre, les Enfants de Walpurgis nous content des récits touchants et remplis de magie païenne. La sorcellerie est bien entendu bien présente, mais ils ont réussi à chacun y apporter leur petite touche personnelle. Dans l’ensemble, j’ai été peu surprise par les histoires, mais conquise par les diverses écritures. Je ne me suis pas ennuyée et je sors de ce bouquin en ayant l’impression d’en savoir un peu plus sur le si vaste univers païen. Chaque nouvelle se centre sur une divinité et/ou un aspect de ce dernier, et les découvertes sont nombreuses. On sent que les auteurs ont mené de nombreuses recherches pour nous mener dans un monde si peu familier aux lecteurs.
La bonne surprise du recueil fut pour moi « Solstice fatal » de Bettina Nordet et son angle original. Et la nouvelle finale, « L’Offrande de l’été », issue de la plume d’Ambre Dubois, concluait en beauté le recueil. Remarquons aussi, pour les fans des univers de Vanessa Terral et Cécile Guillot, que les deux auteures ont profité de ce collectif pour publier des nouvelles inédites sur les personnages de leurs romans.
Pour finir, j’ai vraiment apprécié la sobriété des illustrations de Serafina entre chaque récit ! Sourire

Ma note : 4

***


Avis sur les différentes nouvelles :


SAMAIN - Les danses de Samain de Céline Guillaume

Mon résumé : Une sorcière soigne un beau prince… Cela sonne comme le début d’un joli conte de fées. Que va-t-il ressortir de cette rencontre ?

Mon avis : Cette nouvelle est très courte, elle n’atteint pas la dizaine de pages, mais elle est assez efficace. Sourire L’auteure y insère ses réflexions, d’une certaine richesse intellectuelle, sur les croyances païennes et chrétiennes. C’était trop court pour vraiment s’attacher aux personnages et certaines passages sont trop rapides (on a l’impression d’avoir manqué beaucoup de choses), mais l’idée était très bonne et la fin surprenante. [...]

***


YULE - Noces sanguines au cœur des ténèbres de Marianne Stern

Mon résumé : Jaska est amoureux de Jaana mais la jeune fille semble attirer bien des prétendants. Lors de la fête en l’honneur de Yule, elle est en danger et Jaska est bien décidé à la sauver !

Mon avis : J’avais lu cette nouvelle avant de lire le roman de l’auteure « Les chroniques d’Oackwood », mais je n’écris mon avis que maintenant. Je ne sais pas si ce recul est une bonne ou une mauvaise chose. J’aime la fluidité de son écriture. Une de ses qualités est qu’elle insère des mystères et du suspense du début à la fin. J’avais deviné la chute mais dans l’ensemble, j’ai apprécié la construction du récit. L’idée de base est certes assez simple, mais le narrateur (masculin pour une fois !) est touchant dans sa naïveté et sa voix apporte un réel « plus » à la nouvelle. Le cadre de l’aventure était aussi très bien choisi. Et puis, le petit grain de folie qui traverse tout le récit n’était pas pour me déplaire… Siffle

***


IMBOLL - L’étincelle en moi de Vanessa Terral

Mon résumé : Helena est une nephilim, mi ange mi humaine. Aussi bien les créatures célestes que celles des Enfers la pourchassent inlassablement depuis des siècles. Existe-t-il une place pour elle ?

Mon avis : C’était bien évidemment LA nouvelle du volume que j’attendais de lire avec impatience, après mon coup de cœur pour le premier roman de l’auteure, « L’aube de la guerrière » qui se passe dans le même univers ! jumpy C’est court mais cela suffit amplement pour se remettre dans l’ambiance, ou au contraire pour découvrir le monde d’en haut. Helena est une chouette héroïne et l’humour est toujours aussi présent. D’ailleurs, petite parenthèse, le passage des « paquets de pâtes de quatre kilos dont un offert » m’a bien fait rire ! xd On s’identifie facilement à la narratrice. Les éléments sont amenés au fur et à mesure, on voit grandir (ou plutôt survivre) l’héroïne à travers les années et le « mystère du lac » tient le lecteur en haleine.
Bref, un récit qui fera plaisir aux fans de « L’aube de la guerrière » !

***


OSTARA - Éclosion d’Angélique Ferreira

Mon résumé : Le cancer est un mal qui gagne toujours. Il faut se résigner. Mais quand on attend un enfant, on est prête à tout, même à retourner aux croyances païennes de sa famille…

Mon avis : J’ai apprécié le thème sérieux et l’approche de cette petite anecdote. Le tragique était bien présent. C’était court mais comme il ne s’agissait que d’un passage particulier de la vie de cette famille, cela n’était pas nécessaire de faire plus long. La seule choses que je reproche à cette nouvelle est sa chute. [...]

***


BELTANE - Pour que l’histoire s’achève de Stéphane Soutoul

Mon résumé : Sellina a très mal supporté d’apprendre qu’elle ne pourrait jamais mettre au monde un enfant. Son couple se détériore de plus en plus. S’isoler un moment dans l’ancienne demeure de sa famille, loin de la ville, semble une bonne idée…

Mon avis : C’est avec plaisir que je me suis lancée dans la lecture de cette nouvelle, appréciant énormément l’écriture de Stéphane Soutoul. Cependant, j’ai eu assez peur au début et j’ai eu du mal à entrer dans cette histoire un peu trop banale à mon goût. Oui et pourtant, encore une fois, Stéphane Soutoul a réussi à accrocher mon intérêt par une bonne surprise. Oo Je n’attendais pas du tout ce genre de récit sous sa plume (il faut dire, je n’ai jusqu’ici lu qu’une nouvelle de type fantasy) et la surprise n’en fut encore que plus plaisante. [...]
En bref, malgré une histoire assez prévisible, j’ai été séduite une fois de plus par la façon de conter de l’auteur. Sourire

***


LITHA - Solstice fatal de Bettina Nordet

Mon résumé : Liane est une sorcière qui n’a qu’une seule ambition : contrôler le monde en acquérant les plus grands pouvoirs qu’il existe. Et tant pis s’il faut pour se faire tuer quelques personnes en chemin…

Mon avis : C’est mon coup de cœur de ce recueil ! Love Dès la première page, j’ai été accrochée par l’originalité de l’histoire, la singularité du choix du personnage principal (ce n’est pas tous les jours qu’on lit une aventure au niveau du clan des méchants ! Sourire ) et le dynamisme du récit. Il n’y a pas de temps morts, et même si on connaît le plan de Liane et de son acolyte, on se demande s’ils arriveront à aller jusqu’au bout (le Bien n’est-il pas censé tout le temps gagner à la fin ?). L’auteure nous laisse peu d’indices pour deviner la fin et, une fois la lecture achevée, on n’a qu’une envie, retourner lire le début pour comprendre ce qu’on a manqué et qui aurait dû nous mettre la puce à l’oreille.

***


LUGHNASAD - Ce qui nous lie de Cécile Guillot

Mon résumé : Christophe et sa compagne sorcière vont se marier selon des rituels païens. Mais avant cela, quelqu’un va demander l’aide de la jeune femme…

Mon avis : Cette nouvelle est très courte, mais j’ai compris pourquoi à la fin : elle se place un peu avant les événements de la saga de l’auteure, « Fille d’Hécate ». N’ayant pas encore lu ce livre, je pense que je ne saurais pas vraiment apprécier l’histoire. Je la relirai donc après ma lecture du roman. Mais ce que je peux déjà dire, ce sont les deux choses que j’ai appréciées dans ce bref récit : les descriptions des lieux qui nous plongent directement dans un paysage enchanteur (rien à faire, dès que j’entends « champs de coquelicots », « blés » et « tournesols », je fonds d’envie !) et le message réaliste et moral véhiculé à travers le récit. Sourire [...]

***


MABON - L’Offrande de l’été d’Ambre Dubois

Mon résumé : Les êtres de Lumière travaillent sur Terre six mois par an, ceux de l’Ombre l’autre semestre. Mais la cérémonie de la passation de pouvoir est fortement perturbée par la disparition d’un objet essentiel. La reine de Lumière demande alors à sa plus fidèle servante de mener son enquête…

Mon avis : J’ai vraiment beaucoup aimé ce récit, aux tonalités un peu féériques. Color eyes Les personnages sont bien choisis, les rebondissements ne manquent pas, et la chute est réussie. L’auteure joue sur la notion de l’équilibre entre l’ombre et la lumière, entre l’hiver et l’été. J’ai pensé au départ qu’il s’agissait d’un revisite de l’histoire de Tatiana et d’Oberon, mais pas du tout. L’univers fae sert bien sûr d’arrière plan mais c’est surtout l’avenir du monde des humains qui est au centre des préoccupations. Et les personnages principaux, une sorcière et un mystérieux voleur sont inhabituels. J’ai apprécié d’ailleurs la personnalité de l’héroïne, effacée mais déterminée à accomplir sa mission. Bref, une nouvelle bien plaisante à lire, et qui, vu mon goût prononcé pour la fantasy urbaine, ne pouvait que m’attirer.

Commenter cet article