Les vampires de Chicago - Tome 1 : certaines mettent les dents de Chloe Neill

Publié le par Littérature Fantastique

Les vampires de Chicago
Tome 1 : certaines mettent les dents

de Chloe Neill

 

Les-Vampires-de-Chicago-1---certaines-mettent

 

 Résumé : Bien sûr la vie d'étudiante diplômée n'est pas très glamour mais c'était celle de Merit. Elle se débrouillait bien jusqu'à ce qu'un vampire solitaire l'attaque. Mais il n'a eu le temps que de boire une gorgée avant qu'un autre suceur de sang le fasse déguérpir. Et celui-ci décide qu'il n'y a pas meilleur moyen de la sauver que de faire d'elle une morte-vivante.
Il se trouve que son sauveur n'est autre que le maître vampire de la maison Cadogan. Maintenant elle a échangé des heures à transpirer sur sa thèse contre l'apprentissage de la vie dans une demeure de Hyde Park pleine de vampires loyaux à Ethan "Seigneur du manoir" Sullivan. Bien sûr, en tant que vampire vieux de 400 ans, grand et aux yeux verts, il a des siècles de charme sous le coude mais malheureusement il attend d'elle gratitude et servitude. Mais cette allergie
gênante au soleil et l'attitude d'Ethan sont les derniers de ses soucis. Quelqu'un cherche toujours de l'atteindre et son initiation à la vie nocturne de Chicago pourrait bien être le premier accroc dans une guerre et ça va saigner.

 

Edition : Milady
Date de sortie : 24 Juin 2011
Prix : 7 €

 

 

 Avis Line : Ce livre est vraiment une bonne surprise ! Oui, il n’est pas original mais il cite clairement ses références. Il reprend un peu le système des « Maisons » d’Harry Potter, et les fortes différences de classes sociales et de mentalités d’Orgueil et Préjugés, mais comme ce sont deux éléments qui m’ont fortement marquée dans ces deux chefs-d’œuvre, cela m’a fait encore plus aimer ce livre. Les personnages sont assez bien définis, les hommes peut-être un peu plus que les femmes ? Mais bon, ce n’est que le premier tome, il faut qu’il y ait une évolution. C’est d’ailleurs pour cela que je ne m’inquiète pas trop pour Ethan. Pour l’instant, il est vu comme le mâle snob mais je pense vraiment qu’il y a beaucoup à creuser de son côté. Moi il m’a déjà conquise. Tout comme Morgan d’ailleurs.
La fin est un peu rapide mais implique tellement de choses que je ne peux pas dire qu’elle est ratée. C’est rare d’avoir un premier tome d’une saga qui soit déjà de bonne qualité. Je n’ai pas fait attention à l’écriture tant je me suis plongée dans l’univers de Merit. J’ai vraiment hâte d’en savoir plus (sur sa famille, sur sa Maison, sur ses relations amoureuses...). Niveau bit-lit, c’est un peu du « Mercy Thompson » mais côté vampires.



Il y a tout de même un détail qui change par rapport aux autres sagas vampiriques habituelles : pour une fois, l’héroïne se retrouve dans le « camp » de ceux qui boivent du sang humain « à la source » ! Je ne veux pas en dire plus, sachez seulement que c’est lié au système des « clans », des « Maisons » qui ont chacune un maître…

Ma note : 4,5

N.B. Je ne mets pas encore la note maximale car ce n’est qu’un tome introducteur mais il remplit franchement bien son rôle : on a vraiment envie de se jeter sur la suite !

Commenter cet article