Les MacLeods - Tome 1 : La Loi du Highlander

Publié le par Littérature Fantastique

Les MacLeods
Tome 1 : La Loi du Highlander

de Monica MacCarty

 

 

11059810

 

 

Résumé:  1601. Sur ordre du roi Jacques, Isabel MacDonald se rend sur l'île de Skye épouser Rory MacLeod, son ennemi juré. Le roi entend ainsi mettre fin à la querelle qui oppose les deux clans. Mais les MacDonald ont un plan : une fois sur place, Isabel dérobera un précieux talisman, puis dénoncera l'alliance. Elle ignore que, de son côté, Rory Macleod fait semblant d'obéir au roi, alors qu'il projette de la répudier au bout d'un an. Quoi qu'il arrive, il s'est promis de faire passer son honneur et sa vengeance avant tout.


Poche: 313 pages
Editeur : J'ai lu
Collection : J'ai lu Aventures & Passions
Date de parution : 25 août 2010

 

 

Avis Line : Mon premier livre de romance de ce type.  J’ai bien aimé, même si je pense qu’il me manque quelque chose… Tout va très très vite dans les scènes d’action (les attaques, le tournoi, etc.). En fait, attention, vérité : dans les livres de romance, c’est la romance qui prime !

Spoiler:

Par exemple, l’attaque finale du château par les ennemis se fait en quelques lignes. On n’a pas le temps de trembler que c’est déjà fini.

Pourtant, je l’ai lu assez vite, preuve que je ne me suis pas ennuyée… En fait, il y aurait eu matière pour faire plusieurs tomes avec uniquement l’histoire de Rory et Isabel… Mais bon, encore une fois, c’est plus une observation qu’un gros reproche.
Par contre, l’écriture, un peu « répétitive », m’a un peu agacée. Il y aurait eu moyen de trouver des synonymes plus souvent…
Au niveau du fond historique, rien à dire.  Je trouve les clans écossais fascinants. J’ai d’ailleurs particulièrement apprécié le fait que, dans les deux dernières pages du livre, l’auteure nous explique ce que les sources historiques nous renseignent de façon certaine et donc à partir de quoi elle a inventé toute la romance. Et j’ai trouvé très honnête de sa part de nous dire quels éléments de l’histoire elle avait légèrement détourné pour les faire coller avec sa romance (je pense que c’est surtout au niveau des dates qu’elle s’est permise quelques biaisements).
J’ai adoré l’idée générale de l’histoire. Je ne m’attendais pas au caractère de Rory, assez doux finalement. Il n’est pas colérique et belliqueux de nature, il est juste fâché quand il s’agit de sa sœur. Il faut dire, après ce qu’elle a subi la pauvre  , on le comprend. J’ai bien aimé Margaret d’ailleurs. Même si ce qui lui arrive à la fin est un peu « too much ».

Spoiler:

Elle est borgne et elle redevient belle ??? Je suis heureuse pour elle bien sûr, mais niveau réalisme, on repassera.

Vous allez me dire, je ne suis jamais contente ! Je veux des fins heureuses et je me plains quand c’est un peu trop fleur bleue !
Maintenant, je ne peux m’empêcher de faire une comparaison avec L’épopée de Xylara de Elizabeth Vaughan que j’ai lu il y a peu de temps, car ils ont tous les deux une intrigue à la Roméo et Juliette. Xylara offrait une intrigue beaucoup plus construite et passionnante (enfin, Xylara n’est pas de la romance pure, la guerre et les coutumes prenaient beaucoup plus de place qu’ici, où elles sont presque à peine mentionnées). J’avais peur de retrouver un Keir n°2 mais non, encore une fois, la personnalité de Rory m’a surprise. Ce n’est pas du tout un barbare. Il essaye au contraire d’afficher sans cesse un visage insondable.
Les personnages secondaires sont très intéressants mais… pas du tout développés. Mais bon, comme la description de la personnalité des deux héros principaux est très bien dévoilée petit à petit au fil du roman, on peut comprendre qu’il n’y avait pas la place pour les autres. Le roman est déjà tellement court !

Mes passages préférés (attention spoilers !) :

Spoiler:

- la première rencontre entre les deux personnages et la tension sexuelle qui s’installe dès le départ
- l’épisode de la robe « de catin » où la jalousie de Rory est enfin palpable
- la première rencontre entre Margaret et Isabel. Très chouettes dialogues !
- les épisodes avec Ian, le frère d’Isabel. Son affection timide pour sa sœur m’a touchée !

Au sinon, tout est assez prévisible, sauf une chose, et de taille (spoiler sur la fin) :

Spoiler:

Je me suis demandée pendant tout le bouquin comment Rory allait pouvoir ne pas répudier Isabel sans déclencher de guerre. Je ne m’attendais pas du tout à cette histoire de dot et d’appui royal !
Bref, un livre plaisant, sans plus. Il manquait peut-être une petite touche d’humour… Mais comme je vois qu’Alex est le héros du tome suivant, cela risque de changer !!!

Ma note :4

 

Publié dans Autres genres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article