Les larmes rouges - Tome 1 : réminiscences

Publié le par Littérature Fantastique

 

Les Larmes rouges

Tome 1 : réminiscences

de Georgia Caldera



 

Présentation :

« Le temps n’est rien…

Il est des histoires qui traversent les siècles… »

Après une tentative désespérée pour en finir avec la vie, Cornélia, 19 ans, plus fragile que jamais, est assaillie de visions et de cauchemars de plus en plus prenants et angoissants.

Elle se retrouve alors plongée dans un univers sombre et déroutant, où le songe se confond à s’y méprendre avec la réalité.
Peu à peu, elle perd pied…

Mais, la raison l’a-t-elle vraiment quittée ? Ces phénomènes étranges ne pourraient-ils pas avoir un lien quelconque avec l’arrivée de ce mystérieux personnage dans sa vie ? Cet homme qui, pourtant, prétend l’avoir sauvée, mais dont le comportement est si singulier qu’il en devient suspect… Et pourquoi diable ce regard, à l’éclat sans pareil, la terrorise-t-il autant qu’il la subjugue ?!


Parution aux éditions du Chat Noir le 1er novembre 2011.

 

Marque-page offert et exemplaire dédicacé pour toute précommande ! Expédition le 31 octobre.

Bande-annonce :

 


Musique : Proyecto Oniric www.proyectooniric.com/

 

Adresses de Georgia Caldera :

Facebook : http://www.facebook.com/leslarmesrouges

Blog  : http://blog.georgiacaldera.com/

Site des larmes rouges  : http://www.larmesrouges.com/

Site des éditions du chat noir : http://editionsduchatnoir.com/shop/

 

Avis d'Ivy :

 

À ce moment précis je mets donc un terme aux souffrances que j’ai infligées à Georgia...138178.

 

 Ce roman est fabuleux ! J’aurais aimé rester encore un petit peu dans l’univers de Cornélia. Je peux enfin dire tout ce que je pense, je n’en pouvais plus d’attendre, mais le plaisir de faire mariner Georgia était trop tentant^^lol.

 

Ce fut une lecture fantastique, je ne m’attendais pas du tout à cette histoire et cela a été une belle surprise. Je remercie Georgia de m’avoir permis de recevoir cet exemplaire presse^^.

 

L’univers des larmes rouges m’a littéralement captivée. Le roman est sans équivoque un roman gothique et par conséquent il dégage des impressions romantiques, macabres, mystérieuses, et effrayantes à la fois (des passages sont sérieusement sanglants, beurk lol). Je pense que c’est cela qui m’a avant tout fascinée. Et le sujet est clairement maîtrisé. On retrouve tous les codes du genre sans avoir l’impression de tomber dans quelques clichés.

Les personnages sont caractérisés « gothiques » par leur apparence physique aux lignes fines et par leur croyance. Henri qui incarne les ténèbres est le personnage maudit tandis que Cornélia incarne le religieux, la femme martyrisée. Et tout le sang semble apporter quelque chose de mystique à l’histoire. Tout cela mélangé à des situations bien définies du genre également : des actes établis par le passé, des suicides, la présence du vampirisme, de secrets qui viennent hanter le présent. On retrouve aussi bien évidemment les aspects gothiques par les descriptions des lieux et des décors comme l’architecture du château d’Henri, les tableaux qui l’habitent…les ruines d’une ancienne église non loin de son château, tout cela est chargé d’histoire et de drame. Et cette atmosphère particulière est encore accentuée par la présence de la nature avec cette forêt dans laquelle le regard d’Henri se plaît à se perdre.

 

Je dois dire que j’ai été merveilleusement surprise tout au long de ma lecture, je me suis laissée porter par l’ambiance du livre et je n’ai tout simplement pas pu en décrocher. Ce roman a déclenché chez moi une lecture totalement addictive. L’histoire est vraiment originale, pleine de surprises du début à la fin. Les chapitres s’enchaînent sans difficulté en nous livrant à chaque fois de nouveaux éléments et interrogations. On plonge dès les premières pages. Le roman est vraiment riche et captivant. Chacun des chapitres m’a laissé une image dans la tête tant il s’y passe toujours quelque chose d’intéressant. Les descriptions sont belles. On imagine sans mal les décors, ainsi que les sentiments et les inquiétudes des personnages.

 

Également, j’ai beaucoup aimé la façon dont commence le récit. On est très vite intrigué. Cornélia tente de mettre fin à ses jours en sautant d’un pont. On vit ce moment avec elle, on ressent son désespoir, son mal-être, ce qu’elle pense, son besoin d’en finir. On est emporté par sa personnalité. C’est une superbe entrée !! Ensuite, je dois dire que ce qui m’a le plus plu, c’est la construction du roman. On voit s'alterner les chapitres sur le présent de Cornélia et ceux sur des souvenirs passés... J’ai trouvé cela fantastique ! Les uns étant aussi passionnants que les autres. La lecture est de plus en plus prenante au fil de l’histoire, et ce vraiment jusqu’à la fin. Aucune longueur, rien d’inutile, chaque chapitre nous laisse toujours sur des découvertes importantes. On vit les souvenirs avec Cornélia. On se pose plein de questions en essayant de faire le lien entre les divers souvenirs au fur et à mesure qu’ils apparaissent, car tout semble lié. Je crois que c’est ce qui a en partie déclenché mon addiction : l’envie de toujours en savoir plus. Ce que j’ai également beaucoup apprécié, c’est la maturité du roman, probablement par son aspect sombre.

 

Concernant les personnages, je les ai tout simplement adorés. Ils sont profonds, très bien décrits et bien développés. On s’attache vite. J’ai tout de suite aimé Cornélia et j’ai été captivée par Henri DeMaltombes (probablement mon personnage favori).

Cornelia qui incarne donc la femme persécutée, est une jeune fille triste et fragile, physiquement plutôt maigre, les traits fins, possédant une magnifique chevelure rousse, son seul atout d’après ses dires. Au début du roman elle ne trouve pas vraiment de sens à sa vie. Elle se trouve moins qu’ordinaire : inexistante. Elle a connu quelques malheurs tragiques, une mère décédée dans un accident de voiture, ainsi que sa meilleure amie (et seule amie) dans un accident d’équitation. Elle est solitaire mais surtout rejetée par les autres dans son environnement scolaire, elle est victime de moqueries et bien que bonne élève ses études l’ennuient. Elle vit seule à Paris avec son père. Un homme distant, qui a fait carrière dans la comptabilité, bourru de travail, il ne s’est jamais vraiment préoccupé de Cornélia…une dispute à propos de ses résultats scolaires va être la goutte d’eau de trop pour elle. Cela va la mener à prendre une décision…désespérée, elle va mettre fin à ses jours. Une voix dans son esprit va la pousser à se jeter d’un pont.

Sauvée par un mystérieux inconnu, sa vie va prendre une toute autre direction en déménageant à Rougemont sur décision de son père, dans l’ancien manoir de ses grands-parents. Celui-ci est situé en face d’un château qui appartient à l’homme qui l’a sauvée de son suicide. Etrange coïncidence qu’il vive à Rougemont. La vision du château lui fait apparaître un étrange souvenir sorti de nulle part mais qui semble pourtant bien réel…au fil du récit, on découvre que Cornélia n’a tout bonnement rien d’ordinaire, bien au contraire elle est unique. Les découvertes à venir sur sa vie sont passionnantes et on n’en décroche plus.

 

Henri DeMaltombes qui lui incarne donc le personnage maudit, (i’m in love 2774444739), est quant à lui bien plus étrange et singulier en apparence. Il est en réalité un personnage complexe, qui se laisse découvrir tout le long du roman. Solitaire et asocial, et pour le moins énigmatique. Il est craint par les habitants de Rougemont. Il ne fréquente que son château. Des rumeurs circulent à son sujet…des disparitions. Physiquement il hors du commun, très mince, le teint « cadavérique », l’air hautain et des yeux d’un bleu très clair voir translucide. Il est différent mais très beau. Son existence semble liée à celle de Cornélia…Henri semble connaître beaucoup de choses à son sujet…plus qu’elle-même. Une relation va naître entre les deux, à tel point que Cornélia ne pourra plus se passer de lui. Mais je ne dirai pas de quelle manière. Je me suis posée plein de questions à son sujet au début du roman. Qui est cet homme étrange avec son chien (Hadès^^) ? Étant la même personne qui a sauvé Cornélia de son suicide, que fait-il donc à Rougemont ? Est-il en lien avec la voix qu’elle entend ? Etc. Bref plein de questions.

 

Il y a également quelques personnages agaçants, comme le père de Cornélia qui, décrit comme distant au début du roman, en viendra à la surprotéger suite à son suicide. Il est toujours à lui demander des comptes. Et puis il y a Maurice qui s’occupe du manoir et qui a pour mauvaise habitude de se mêler de ce qui ne le regarde pas, ainsi que Nathalie, la patronne de Cornélia qui a tendance à lui faire la morale sur l’excuse d’être son amie. D’autres personnages valent le détour, mais je vous laisserai le loisir de le découvrir. Je dirai quand même que Charlotte est vraiment flippante, elle est possédée cette fille 828971. Mais j’ai adoré trouver ce personnage super flippant !! lol. (Peut-être une future compagne pour notre cher Kisten…bon là je m’égare lol).

 

En somme, je ne vois vraiment rien de négatif à dire, comme si ça m’embêtait…Tous les aspects du roman sont maîtrisés. Des personnages fantastiques dans un univers gothique captivant.

 

Georgia je te félicite pour ce magnifique roman. Je suis vraiment heureuse d’avoir lu les larmes rouges. J’ai été littéralement happée par ton univers. Tu as une plume certaine pour raconter des histoires et tu fourmilles d’idées fantastiques^^. Il n’y a rien à jeter !! J’ai plus qu’aimé ton roman, je l’ai adoré et dévoré. Je ne peux pas tout dire au risque de spoiler, mais il y a encore plein de choses que j’ai aimées !! Quand je le refermais, je n’avais qu’une hâte, celle de retrouver Cornélia et de toujours en savoir davantage. Je le relirai avec plaisir !! Je te souhaite beaucoup de succès, et j’espère que tu l’auras car ton livre en vaut vraiment la peine !! Il figure sans conteste parmi mes romans fantastiques favoris à ce jour. Un gros coup de cœur. Il me tarde vraiment de connaître la suite !! C’était fantastique !! Mais j’imagine que je vais devoir prendre mon mal en patience 138178.

 

Maintenant que j’ai servi de cobaye, vous pouvez vous lancer sans hésitation, vous ne le regretterez pas !! Et pour ceux qui hésiteraient, je vous dirais juste de foncer !! En ce qui me concerne je suis conquise et c'est certains je vais le relire^^.

 

NB : Je voulais dire aussi, je suis d’accord avec une certaine personne du roman, Cornélia peut être très agaçante, mais on ne l’en aime pas moins^^…bon il faut dire aussi avec un interlocuteur aussi peu loquace XD…

 

NB 2 : Ne soyez pas étonnés si à un moment donné Georgia vous donne envie de manger des spaghettis bolognaise…

 

Note : 523782 422947 422947422947

Publié dans Fantastique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ivy 08/10/2011 14:38


Je vous recommande ce livre. Il est destiné à des lecteurs adultes tout de même^^. La couverture est une création de l'auteur, elle est également illustratrice :). Vous pouvez voir d'autres
illutrations du roman sur son site ;).


Luna 08/10/2011 10:31


La couverture est juste magnifique !


Line 07/10/2011 00:47


Je vais le commander le plus vite possible ! ;)