La tombe de l'espoir - Tome 1 : L'effroi du crépuscule

Publié le par Littérature Fantastique

La tombe de l'espoir
Tome 1 : L'effroi du crépuscule

d'Anne-Claire Titeux




Résumé :

Mélissa est une jeune lycéenne insouciante comme toutes les filles de son âge. Elle se berce de rêves peuplés de princes charmants où il n'y a pas de place pour la cruauté et l'injustice. Mais notre monde n'est pas un conte de fée et elle va l'apprendre à ses dépens. Alors qu'elle savoure sa première idylle, des attaques mortelles se perpétuent dans le sombre massif ardennais et sa vie va peu à peu à peu basculer dans l'horreur...


Date de parution : 13 décembre 2011
Pagination : 624 pages
Genre : Fantastique, thriller
Prix : 19,50€
Site de l'auteure : http://leffroiducrepuscule.fr.gd/Page-d-h-accueil.htm

 

 

***

 

Avis de Line :

Après des mois de report de ma lecture, j’ai enfin trouvé le temps de lire L’effroi du crépuscule, le premier tome de la saga « La tombe de l’espoir » d’Anne-Claire Titeux ! jumpy

Dans l’ensemble, le roman se classe assez bien dans la mouvance du « young adult » fantastique actuelle, avec des héros adolescents cachant des secrets, et une petite romance torturée entre une humaine et un garçon à la nature mystérieuse. S’ajoutent à cela des personnages secondaires dynamiques comme une petite sœur gloutonne, des parents absents, une meilleure amie qui fait tapisserie, et un majordome fidèle et discret. Petite parenthèse, j’ai adoré ce dernier personnage Yup qui m’a très fortement fait penser à Alfred, le meilleur serviteur de Batman. Il prend une grande place dans l’histoire et je ne peux m’empêcher de me poser énormément de questions sur lui ! Sourire

Cependant, malgré son petit côté classique (par rapport aux autre livres du genre), ce premier tome réussit à apporter de l’originalité dans sa forme. En effet, on sent, dans l’utilisation de certaines expressions typiques de la région ou dans le choix des termes, que l’auteure vient du Nord. Elle utilise un langage très moderne qui apporte un réel plus aux dialogues (cela fait très réaliste). C’est inhabituel bien entendu de rencontrer dans la narration des expressions comme « avaler un coup », « marcher dans ses pensées » (expression que je ne connaissais d’ailleurs pas), « inspirer un grand coup », mais, étant donné que ces façons de parler sont les mêmes en Belgique, cela fut un réel plaisir pour moi de les voir mises à l’écrit. Sourire Cela donne du caractère folklorique au roman et cela contribue à nous plonger dans l’atmosphère du massif ardennais. Au niveau de l’écriture, deux autres petits détails – outre les coquilles ayant échappé à la correction - pourraient toutefois être soulignés : l’auteure a pris le parti d’utiliser souvent le terme « adolescent(e) » (peut-être est-ce le fait que chez nous, on utilise rarement ce mot, mais j’ai trouvé que désigner les personnages par leurs prénoms ou par des pronoms personnels plus souvent n’aurait peut-être pas été aussi flagrant que la répétition de ce terme) et de mettre la plupart des verbes au passé simple (cela donne beaucoup de rythme mais quelques imparfaits lors des actions qui durent n’auraient pas non plus nuis au livre). Bref, vous l’aurez compris, qu’on aime ou qu’on n’aime pas, le style de l’auteure se démarque par rapport à toutes les traductions françaises insipides des romans jeunesses américains. Sourire

Concernant l’histoire, je suis assez mitigée. Writting En effet, celle-ci comporte plusieurs intrigues en parallèle (avec toujours Mélissa et Steven comme personnages principaux) et j’ai vraiment adoré certaines d’entre-elles Amoureux , comme je n’ai pas vraiment adhéré à d’autres. Ennuyeux Mais l’avantage d’un livre si épais aux passages si diversifiés, c’est que chacun pourra y trouver son bonheur. xd Ma partie préférée est celle de la fin, et j’ai vraiment hâte de lire la suite ! Come on
J’ai moyennement aimé l’intrigue avec Jason (quel personnage insupportable celui-là ! Tape ) mais elle était nécessaire pour donner un début à la saga, et est au final bien tissée. Thinking
J’ai été un peu déçue au sujet des meurtres (mais bon, il faudra voir ce que cela entraînera par la suite) Silent pour diverses raisons que je ne citerai pas ici pour ne pas spoiler, mais rien de bien grave.
Je n’ai par contre pas du tout aimé le passage du « scientifique ». Silent Je l’ai trouvé caricatural (je sais, c’était inévitable vu le personnage Siffle ) et un peu sorti de nulle part.
Je vous l’ai dit, c’est vraiment un livre où tantôt on rage et tantôt on exulte. xd Ne pas aimer certains trucs n’est donc pas une mauvaise chose : je suis toujours heureuse quand un livre me fait ressentir tant d’émotions contradictoires. slayer

Concernant le côté fantastique de la saga, on n’en est – j’en suis certaine – qu’au tout début de sa découverte, et franchement, cela promet de bonnes choses. Happy dance La présentation était peut-être un peu maladroite mais le développement a montré les prémisses de belles avancées et je me plongerai avec plaisir un peu plus dans ce monde étrange dans le second tome ! Yup

Pour terminer, je voudrais revenir sur un point que j’avais souligné plus haut, à savoir la forte influence de la région (enfin ce n’est que mon avis rire ), et plus globalement de la France, sur l’auteure. Cela se passe dans un lycée français et dans l’histoire on se trouve dans des endroits emblématiques de ce lieu tels les CDI ou les permanences. Je ne connais pas tout cela, venant de Belgique, mais encore une fois, j’ai trouvé très vivifiante cette implantation très forte dans la réalité ardennaise. Sourire Le problème est que… j’ai vraiment eu du mal au niveau des âges des protagonistes qui ne sont pas mentionnés clairement Silent (ou du moins pas dans la première partie du livre). Il faut donc se repérer par rapport à l’école. Or, en Belgique, on ne calcule pas de la même façon les années d’études et donc à mon avis, j’ai dû m’emmêler les pinceaux un moment donné ! assomé

Bref, ce fut une chouette lecture, assez banale à première vue bien que bien fournie niveau action, mais qui ne fait qu’introduire un second tome qui promet plus d’originalité ! Yup

Ma note : 3,5

Publié dans Fantastique

Commenter cet article

Line 03/12/2012 20:51

Oui, c'est un bon début, j'ai hâte de lire la suite ! :)

Luna 27/11/2012 08:56

Ça a l'air pas mal...