L'heure du Loup

Publié le par Littérature Fantastique

L'heure du Loup

de Robert McCammon

  

  97828111-copie-1

 

 

Résumé : Michael Gallatin est un as de l’espionnage, un séducteur, mais surtout un loup-garou. Capable de se transformer à la vitesse de l’éclair, de tuer silencieusement et avec une incroyable férocité, il a déjà donné un aperçu de ses talents en Afrique contre Rommel. Il doit maintenant s’acquitter de la plus dangereuse et de la plus délicate des missions : découvrir qui se cache derrière l’opération « Poing d’Acier », le mieux gardé des plans secrets nazis. En renouvelant la figure du loup-garou, Robert McCammon crée un héros fascinant dans une intrigue captivante. « Prodigieux feuilleton foisonnant, bourré jusqu’à la gueule de péripéties, de rebondissements et d’action, qui mêle horreur, espionnage et aventure façon Indiana Jones ou Comte Zaroff. » Le Monde  

 

 

Editeur : Milady

Collection : Horreur Poche

Date de parution : le 21 septembre 2008

Prix : 8,55 €

 

 

Avis Sophie : J'ai terminé ce livre il y a maintenant une bonne semaine voire plus et franchement j'ai beaucoup apprécié, que ce soit l'histoire, très prenante, l'écriture assez simple nous aidant à nous plonger sans aucune difficulté dans l'univers de Michael ou bien les personnages, pour la plupart, très bien développés. Certes, ce n'est pas le livre du siècles mais c'est tout de même un très bon livre que je recommanderais sans hésiter une seule seconde.

 

L'histoire est celle de Michael Gallatin, un homme-loup d'origine russe, espion à la solde des britanniques dont le but est d'infiltrer les plus hautes sphères nazies. Son but est de découvrir le plus d'informations possibles sur les plans que trament les nazis pour faire échouer le débarquement des Anglais sur les plages Françaises et, ainsi, rendre à la France sa liberté.

 

En plus de suivre ses nombreuses aventures au fil des chapitres, nous en apprenons également plus sur son enfance, sa transformation en loup-garou, sa vie au sein de la meute et les raisons pour lesquelles il se trouve plongé au cœur de cette aventure. L'alternance des chapitres entre son enfance et le présent est vraiment très intéressante, nous permet de mieux cerner le personnage mais, c'est parfois frustrant lorsque le chapitre s'arrête sur un moment clé, nous laissant un peu sur notre fin.

 

Durant tout le roman, l'auteur parvient à nous tenir en haleine, que ce soit lors de la première transformation de Michael en loup-garou, lors de leurs nombreuses escapes mais surtout lorsqu'on lui confie sa première mission et puis sa seconde mission pendant la guerre où les meurtres sont nombreux, les batailles sanglants et le courage au rendez-vous.

 

Lors de ses nombreux méfaits pour faire réussir sa mission et faire échouer celle des nazis, Michael se pose une question : « Qu'est-ce que l'homme-loup aux yeux de Dieu ? ». Cette question le taraude durant toute sa jeunesse, lorsqu'il découvre sa vraie nature, pensant être une abomination, mais aussi durant sa vie adulte, lorsqu'il se trouve obligé de tuer des êtres humains mais, au fond, de l'homme et du loup, lequel des deux est le plus « animal » lorsqu'on voit tout ce que l'être humain à fait durant cette guerre et continue de faire jour après jour ?

 

En ce qui concerne les personnages, je les ai vraiment trouvé tous très bien développés, que ce soit les héros du livre comme les « méchants ». Petit point négatif : on s'attache forcément à certains personnages mais, pour finir, l'histoire suit son cour et nous n'apprenons plus rien d'eux, nous ne savons pas ce qu'ils sont devenus, s'ils se sont tirés vivants ou non de cette histoire ce qui est vraiment dommage.

 

Par contre, certains passages sont un peu « spéciaux »... Je ne sais pas si c'est à cause du fait que le héros est un homme et donc est fort peu porté sur les sentiments et autres ou bien parce que c'est la guerre et qu'à cette époque, ils ne pouvaient pas vraiment se permettre de s'attacher, de penser à ce qu'ils ressentaient pour les gens mais devaient d'abord et avant tout penser à la guerre quitte à tuer des « amis » pour qu'ils ne divulguent rien.

 

Bref, une très bonne lecture pour moi même si j'aurais bien aimé voir certains passages plus développés et une fin un peu moins ouverte que celle-ci.

 

Ma note : 5

 

Publié dans Fantastique

Commenter cet article

Sophie 28/10/2011 22:14


Oui c'est vrai que la couverture est un peu flippante mais ce n'est pas du tout un livre terrifiant :-)


Luna 23/10/2011 11:53


La couverture est carrément flippante !