Insatiable de Meg Cabot

Publié le par Littérature Fantastique

Insatiable

de Meg Cabot

 

2988438033 1 3 WXKxjlc8

 

 

Résumé : Dialoguiste pour la série TV « Insatiable », Meena Harper possède un don : elle prédit la mort des gens. Ce qui lui permet de sauver la vie de certains d’entre eux. Son rêve de devenir rédactrice en chef de la série se voit réduit à néant quand la place est donnée à sa rivale Shoshona. Manquant de se faire dévorer par des chauves-souris, Meena est sauvée par Lucien Antonescu, le prince des ténèbres, venu à New York mettre fin à une série de meurtres impliquant certains de ses sujets. Lorsque Meena l’apprend, il est trop tard : elle est déjà amoureuse. Partagée entre le doute et l’épouvante, elle est forcée de se rendre à l’évidence quand elle se retrouve impliquée dans une véritable guerre de clans.




Edition : Hachette / Black Moon
Date de sortie : 4 Mai 2011
Nombre de pages : 576 p
Prix : 18 €

 

 

Avis Line : Je l’ai vu, je l’ai lu, il a vaincu. Comme d’habitude, Meg Cabot m’a emportée. Elle ne fait jamais les choses comme les autres : quand elle va dans le genre du journal intime, elle nous sort une princesse mal élevée, quand elle va dans le policier, c’est la concierge qui finit par mener l’enquête, quand elle se lance dans la fantasy arthurienne, elle réadapte l’histoire par des incarnations modernes, et enfin quand elle se lance dans le fantastique, cela donne… Insatiable !

 

Vous pensez qu’elle va entrer dans les clichés, certaines scènes y ressemblent, et puis, bam, elle vous sort une réplique, une surprise, une folie devrais-je dire ? Les héros ne réagissent pas comme on s’y attend, on ne sait plus quel est le camp des gentils (on ne sait même pas s’il y en a un). Cela part dans l’imprévisible. Une pure fraîcheur.
Il y a trois héros (on change de point de vue selon le chapitre) : la fille, le vampire, le chasseur de vampire. Meena a un don, celui de voir comment chaque humain va mourir. Lucien est le prince des ténèbres (et son histoire n’est pas toute rose). Enfin, Alaric est un personnage arrogant mais au fond très chevaleresque.

Au départ, on ne voit que les stéréotypes : même les noms ne sont pas franchement originaux pense-t-on. Et puis, on se rend compte que tout cela est voulu. Tout se met en place.
Le livre est truffé (écriture de Meg Cabot oblige) d’allusions à des livres, à l’Histoire (très bien insérée dans le récit d’ailleurs), à des films, et bien sûr… aux séries TV. Car l’héroïne exerce un métier assez inhabituel : elle est dialoguiste pour une série à rallonge, « Insatiable », qui a commencé il y a plus de trente ans ! Pour résumer, imaginez que c’est elle qui écrit les dialogues des « Feux de l’amour » ! Le problème est que la mode est aux séries sur les vampires, et la chaîne concurrente remporte un franc succès grâce à sa série « Désir » (pensez « Vampires Diaries »). C’est pourquoi les patrons de Meena décident d’insérer des vampires dans « Insatiable ». Meena en est outrée et elle ne peut plus blairer une seule histoire de vampires. C’est dans cette ambiance que sa voisine de pallier lui présente le cousin de son mari… un prince étranger…

 

J’ai adoré chacun des personnages de l’histoire : Meena et son sens de l’humour bien à elle, Lucien et son caractère de m*, Alaric et sa brusquerie, Mari-Lou et sa manie de ne jamais tenir sa langue, Jon et sa nullité dans tous les domaines, etc.
Au niveau du monde vampirique, on remonte aux sources : on est plus dans Dracula que dans Twilight. Et pourtant, comme je l’ai dit, Meg Cabot remanie, fidèle à elle-même, tout à sa sauce.

 

 Je ne m’attendais pas à une telle fin. Je ne sais dire si je suis déçue ou complètement admirative de ce dernier effet de surprise. Cela n’appelle pas vraiment une suite (cela en enlèverait tout le charme), même si j’aimerais qu’il y en ai une.

 

  En conclusion, j’ai eu du mal à entrer dans l’histoire (puisqu’il a fallu attendre longtemps que les personnages principaux se rencontrent enfin et détruisent tout ce que je pensais avoir deviné) mais une fois dedans, impossible d’en ressortir ! Je conseille vraiment ce livre. Meg Cabot est vraiment une de mes auteurs favoris.

Publié dans Fantastique

Commenter cet article

Line 23/08/2011 11:09


Coucou Luna !

Excuse-moi pour le retard de ma réponse, je viens de voir ton commentaire. :s
Je suis contente que ce livre t'ait plu ! :)
Le second tome (titre vo : "Overbite") paraîtra en février 2012 toujours chez Hachette (Blackmoon). J'ai mis la traduction du résumé sur le forum. J'ai vraiment hâte de lire la suite des aventures
de Meena !

Bonne continuation à toi aussi pour ton blog ! :)


Luna 16/07/2011 15:42


J'ai beaucoup apprécié ce bouquin, car il est ironique. J'en ai vraiment marre des vampires que l'on voit partout en ce moment, et dans Insatiable, Meg Cabot se moque gentiment de cette vague et
c'est super bien passé...
C'est drôle, sans prétention, agréable à lire ! Par contre, bizarrement j'aurais préféré que ce premier tome soit un peu plus concis, tant pis !

Si jamais ça t'intéresse, tu trouveras mon avis sur ce livre sur mon blog...
Joli article, je reviendrais ;)
Bonne continuation !!