Et voici le texte gagnant du Concours Ecriture n°1 !

Publié le par Ange

Et notre grande gagnante est Cralana avec le texte qui suit !!

Bravo à elle !

 

Merci à tous pour votre participation avec vos textes et/ou vos votes !

 

 

 

 

 

 Cralana

 

 

Un étrange Noël

 

 

 Nous étions tous à table en ce soir du réveillon de Noël. Papa au bout de la table rectangulaire coupait joyeusement la viande tandis que maman le dévorait des yeux. Mes parents s'aimaient beaucoup et leur amour avait donné naissance à deux petites filles jumelles de surcroit. Nous étions ma sœur et moi nées quinze ans plus tôt le 23 Mars. Je m'appelais Kara et ma sœur portait le nom d'Ivoire. Ivoire était assise à ma droite et sifflotait gaiement un air de Noël. Ma tante et son mari en face de nous ne cessaient de gazouiller auprés de leur bébé du nom de Drew. Ma mère était assise à l'autre bout de la table et grand mère et grand père l'encerclaient. La famille c'était rassemblée en cette occasion afin de passer de joyeuses fêtes. Le sapin près de la cheminée brillait de mille feux habillé de boules et de guirlandes. Ma tante et moi l'avions décoré une semaine plus tôt tandis qu'Ivoire déposait ici et là toute sorte de guirlandes et de figurines de noël.
-Kara! Kara, et oh ! m'interpella ma sœur.
-Oui? Qu'est ce que tu veux?
-Passe moi la sauce s'il te plait.
-Ok. Tiens.
-Merci, me dit-elle en souriant après que je le lui ai donné.
La plupart du temps on s'entendait bien avec Ivoire. On partageait tout et rarement ils nous arrivaient de nous quereller. Son sourire m'avait toujours donné l'impression qu'un arc-en ciel s'épanouissait à mes cotés. J'adorais ma sœur! Si un jour, il lui arrivait malheur je la suivrais dans la tombe. Mon cœur ne pourrait le supporter. Évidemment papa et maman serait triste...
-Kara, pourrais tu tenir Drew le temps que j'aille dans la cuisine pour chercher les pommes de terres? Tu serais un ange!
-Bien sur, Tata. Tu vois, dis- je à Ivoire, c'est moi qu'elle préfère! Et je lui tirais la langue au moment où ma tante déposait mon cousin sur mes genoux.
- C'est pas vrai! Et en plus t'es même pas un ange!
-Tu dis ça parce que t'es jalouse! N'est ce pas Bébé Drew ?
Et le petit se mit à pleurer.
-On dirait bien que lui ne t'aimes pas par-contre!! se moqua t-elle.
Vexée je tournais la tète et essayer de le calmer en vain.
-Tonton tu veux bien le prendre il n'arrête pas de pleurer.
-J'arrive ma petite, me répondit-il la bouche pleine.
Ivoire avait raison les bébés ne m'aimaient pas et encore moins celui-là. Cependant, je ne voulais pas lui parler pour le moment et m'attaquais à mon assiette. Ma tante revint de la cuisine avec les pommes de terres. J'avais hâte d'ouvrir mes cadeaux. Tata m'offrait toujours de super cadeaux! L'année dernière elle m'avait offert un nécessaire à dessins avec fusains, chevalet, feuilles, peintures. Dessiner c'est ma passion, surtout faire des portraits. Je gesticulais sur ma chaise impatiente à l'idée de ce qu'elle m'avait acheté!
-Allez Kara arrête de bouder, me supplia ma sœur.
-Je boude pas je contemple mon assiette ce qui n'est pas franchement pareil! lui rétorquais-je
Nous nous regardâmes et nous mirent à éclater de rire. Maman nous regarda et nous fit les gros yeux ce qui n'arrangeait rien car on riait de plus belle. Et tout le monde se joignit à nous. C'était un instant merveilleux et magique. C'était ça l'âme de Noël. Être réuni et partager des moments joyeux.
Vint l'heure tant attendue! Avec Ivoire on se précipita vers le sapin pour ouvrir nos cadeaux. Le premier que j'ouvris était bien sur celui de ma tante. Devinez ce que c'était? Vous ne trouvez pas? Une toile! Pour ce soir m'a t-elle dit. Je veux que tu fasses notre portrait, avec toute la famille présente ce soir. Et je commençais à esquisser. J'éprouvais tellement de joie que mon crayon parcourait la toile à folle allure. Je dessinais d'abord les deux personnes derrière le canapé. Des cheveux impeccablement brossé, une veste prune recouvrant un chemisier vert, rentrée à l'intérieur d'un pantalon de toile noire. Ma tante dans ses bras portant le petit drew au cheveux clairs. Grand-père et sa calvitie assis sur le canapé près de grand-mère arborant un tricot à carreaux blanc et rouge. Papa, le ventre rebondie, installé sur l'accoudoir en face de celui où maman avait pris place. Elle me regardait avec ses beaux yeux marron emplis d'amour maternel. Ivoire assise par-terre me souriait tout simplement. Et moi je me dessinais juste à côté d'elle.

Cependant plus je m'efforçais à reproduire leurs traits moins je me les rappelais. Je revoyais la cendre qui volait en tout sens. Semblait réentendre les cris d'effrois. Oui cela s'était passé voilà un an. Et je ne vous ai pas tout dis. Je m'appelle Kara j'ai 16 ans et suis en hôpital psychiatrique après avoir tenté de me suicider trois fois. Vous voulez savoir pourquoi? Le lendemain de Noël ma maison à bruler. Une fuite de gaz apparemment. Je suis la seule rescapée. Vous voulez savoir quel jour nous sommes? moi je le sais, c'est le jour de Noël. Et plus personne n'est avec moi pour le célébrer.

Cralana (par respect pour son travail, merci de ne pas copier ce texte)

Publié dans Actualités du Forum

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Julie 18/12/2010 18:17


Je voulais juste remercier Cralana pour son histoire et lui dire qu'elle a parfaitement mérité sa victoire. Son histoire est triste et poignante. Elle m'a vraiment touchée.
Bonne continuation


Ange 19/12/2010 21:11



Ca va lui faire plaisir, je lui transmet !! ^^



Charlotte 09/12/2010 16:56


Wahoo ! magnifique ! triste, mais vraiment bien !


Ange 19/12/2010 21:10



Je lui transmettrais !!